L'ADMR dans ma ville -

aide a domicile 104 200Ne pas rester seul

Lorsqu'on est très âgé, handicapé ou malade, on redoute parfois de se retrouver seul chez soi et plus encore la nuit.

Certaines personnes craignent un malaise, une chute ou tout simplement leur état de santé ne leur permet pas de rester seules.

Pour soulager le conjoint ou l’entourage, leur permettre de souffler un peu, une présence c’est rassurant et parfois même indispensable.

…grâce à l'ADMR

L’ADMR propose des gardes à domicile, de jour comme de nuit, pour quelques heures seulement ou davantage, occasionnelles ou régulières, en fonction des besoins de chaque personne. Ainsi, elles peuvent rester chez elles sans danger, ce qui évite souvent des placements non souhaités en institution.

C'est possible !

Ce service peut être pris en charge en partie par la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) sous certaines conditions de ressources. L’emploi d’une garde à domicile donne également droit à des réductions d’impôts sur les sommes versées.

L’ADMR vous donnera la marche à suivre et des conseils pour bénéficier de l’ensemble de ces avantages.

Présence de nuit

La présence de nuit permet à la personne âgée de rester à son domicile de manière sécurisée ; En cas de besoin, l’aide à domicile pourra intervenir ou faire intervenir les secours extérieurs ; Cette possibilité de présence de nuit permettra aux familles de pouvoir garder une certaine tranquillité d’esprit et avoir la certitude que leurs proches ne sont plus seuls la nuit.

Cette présence de nuit est économique pour les familles et représente un complément de revenu pour les personnes aidantes.

La présence de nuit, compatible avec un emploi de jour, s’entend de l’obligation pour le salarié de dormir sur place dans une pièce séparée, sans travail effectif habituel, tout en étant tenu d’intervenir éventuellement dans le cadre de sa fonction.

Cette présence de nuit ne peut excéder douze heures.

Il ne pourra être demandé plus de cinq nuits consécutives, sauf cas exceptionnel.

  • Cette présence de nuit sera prévue au contrat et rémunérée pour sa durée par une indemnité forfaitaire dont le montant ne pourra être inférieur à 1/6ème du salaire conventionnel versé pour une même durée de travail effectif. Cette indemnité sera majorée en fonction de la nature et du nombre des interventions.
  • Si le salarié est appelé à intervenir toutes les nuits à plusieurs reprises, toutes les heures de nuit sont considérées comme des heures de présence responsable.

Cette situation ne peut être que transitoire. Si elle perdure le contrat sera revu.